LÀ-BAS !

RETOUR D’EXIL

Da Clelia, c’est le fruit d’un exil, le fruit d’une énergie de vie, d’un désir de construire un pont nourricier et guérisseur entre ici ….et là-bas ! L’idée de le construire ENSEMBLE me réjouis beaucoup!

MAIS POURQUOI LÀ-BAS ?

La situation économique est particulièrement dramatique dans ce coin d’Europe, dans ce coin de pays. Il n’est pas rare de se retrouver devant un pont effondré, une route fermée ou des nids-de-poules tels que l’on oublierait presque que l’on est en Europe. Sans parler de la pauvreté financière dans laquelle sont plongés la plupart des citoyens, jeunes et anciens.

Enfant de cette terre, j’ai toujours dit “Jamais je n’irai vivre là-bas ! C’est trop dangereux pour une femme seule !”. Et je dois avouer que j’étais également trop attachée à ma culture lémanique et francophone pour la quitter totalement.

Mais j’ai aussi dit, dès le début de ma formation en médecines naturelles, en 1994-1995, que j’apprenais tout ça “ici”, certes, mais qu’un jour j’irai aider les femmes “là-bas”.

Ce jour semble être venu !